L’impératrice du jambon

Quand Monique Piffaut, la patronne de l’empire William Saurin ( Madrange, Paul Prédault, Garbit, Gringoire, etc), décède, on découvre – ou on fait semblant de découvrir- qu’elle “gérait” ses entreprises, 4000 salariés, 15 000 sous-traitants, à coup de bilan truqué, de fausses factures and co. Résultat : des milliers d’emplois incertains, un trou de 300 millions d’euros (dont 140 pour la BPCE), un empire agro-industriel en liquidation, des biens vendus aux enchères, dont la Porsche patronale et une boule de cristal que la PDG, dit-on, consultait volontiers.
Un exemple qui illustre à la caricature la nocivité de la monarchie patronale, cette toute-puissance que s’accorde une caste de propriétaires à l’entreprise, la duperie que représente le mythe de l’entreprise libérale, et l’exigence élémentaire de droits nouveaux de contrôle et d’intervention pour les salariés.

Gérard Streiff

2017

Sortie imminente de " Bal à Belle-Ile " (Jeunesse) aux éditions du Bout de la rue.

Sortie prochaine de " Grognards.net " (polar adulte) aux éditions Helvétius.

Le polar " Retour de flamme à l’américaine " (Jasmin) est nominé au Prix Lion noir 2017 du 15è Salon du livre policier de Neuilly Plaisance (mars 2017).

Le polar " Les yeux de Lénine " est nominé pour le Prix marseillais du polar 2017 ( 10 juin).

Et petit rappel : dans "Mortelles primaires" : un serial killer s’en prend à la gauche.... ou ce qu il en reste. 22 auteurs, 22 cibles, 22 scénarios sur 2017 plus vrais que nature ( ou presque ) pour un récit décapant. Humour noir garanti.
En librairie ou sur le site d’Arcane http://www.editions-arcane17.net/

— -

*23 février, 17h, je participe à l’émission de France Culture consacrée au centenaire de la Révolution de 1917

*25 février, matin, Atelier d’écriture, Longpont/Orge (4)

*25 février, am, Café littéraire à la Médiathèque de Bonneuil (94)

*11 mars, matin, Atelier d’écriture, Longpont/Orge (5)



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire