Les goinfres

Tous les jours, à la rubrique « Les décideurs », dans les pages saumon du Figaro, s’affichent les mini-bios de PDG, membres de Conseil d’Administration, directeurs financiers et autres patrons. Ces dominants sont des gloutons. Ils accumulent les postes, ils se goinfrent. Exemple : Jean-Paul Bailly. Il fut le patron de la RATP puis de la Poste. Et voici qu’à 70 ans, ce président d’Europcar, président d’Entreprise et Personnel, président d’IMS-Entreprendre, entre au CA de la Fondation Hospitalière. Pardon, j’oubliais : il siège aussi aux conseils d’Accor, d’Edenred, du théâtre de la ville. En cherchant bien, on devrait trouver encore deux ou trois bricoles. C’est la manifestation à l’évidence d’une rare rapacité. Mais on peut y voir aussi la volonté de la classe dominante de tisser des liens toujours plus étroits entre ses membres, comme des soldats qui se préparent à l’affrontement.

Gérard Streiff

A venir :

Un collectif d’auteurs de polar , chez Arcane 17, autour de la présidentielle de 2017. Mortelles primaires. Surprise, surprise...

Le polar "Grognards.net" (titre provisoire) cherche un éditeur.

Le roman jeunesse "Bal à Belle Ile" est proposé dans la collection Detectivarium aux Editions du bout de la rue.

La nouvelle "Station Ker-One" dans la revue "Les Refusés" des amis Kuhn/Thirion (septembre).

Participation à un recueil sur les "faits-divers" aux éditions Ska.

Rappel :

Nouvelle édition, grand format, de "La collection", virée noire en Alsace où il est question des "expériences" nazies au Struthof, durant l’occupation, et des nazillons d’aujourd’hui. Chez Horsain.

"Retour de flamme à l’américaine" chez Jasmin noir.

"Franco la muerte" chez Arcane 17.

— -

*1er octobre, Médiathèque de Bonneuil, rentrée littéraire.

*8 octobre, Café littéraire Ivry



Site réalisé par Scup | avec Spip | Espace privé | Editeur | Nous écrire